Contact Contact Contact Contact

Le traitement acoustique améliore bien plus que la qualité sonore

Si à la question « qu’est-ce que le traitement acoustique » vous répondez que ça concerne les fenêtres, vous n’y êtes pas du tout. Il s’agit plutôt d’une solution mise en œuvre dans une pièce pour l’optimiser du point de vue du son.

Pour les musiciens, c’est la norme dans les studios d’enregistrement, qu’ils soient professionnels ou personnels. Mais il est utilisé dans bien d’autres cas que l’optimisation d’une pièce pour la musique. Il existe de multiples façons de l’appliquer dans tout un éventail d’environnements et de secteurs.

Qu’est-ce que le traitement acoustique ?

Vous pensez peut-être qu’il est question d’insonorisation, mais cela va bien au-delà. Cela consiste plus précisément à appliquer des produits de réduction du son ou du bruit au sol, aux murs et au plafond pour contrôler le son et créer un environnement plus agréable.

Parmi ces environnements, on retrouve, entre autres, des lieux de taille importante tels que les gymnases ou tout autre espace intérieur comme les piscines scolaires, les auditoriums d’entreprise ou les cafétérias, espaces qui ont tous tendance à avoir des surfaces dures qui réfléchissent le son. Ceci peut engendrer des problèmes acoustiques qu’une personne lambda appellerait du bruit. Les espaces plus petits tels que les bars, les restaurants, les lieux de culte et les salles de classe ont leurs propres caractéristiques sonores qui peuvent être exploitées pour optimiser le son.

Le matériau utilisé lors de la construction d’un bâtiment ou d’une pièce a un effet considérable sur le comportement et le déplacement du son et du bruit. Chaque matériau de construction à des propriétés d’absorption acoustique propres. Les surfaces solides et planes, comme les plaques de plâtre, le verre, les tôles métalliques et le béton reflètent le son. C’est typiquement ce qu’il se passe dans un gymnase lorsqu’une balle rebondit lors d’une partie de balle au prisonnier, provoquant une bruyante réverbération. Si les élèves qui jouent ne se soucieront probablement pas du bruit, comprendre ce qu’est le traitement acoustique peut être important si ce même gymnase est utilisé pour d’autres activités telles que les réunions générales ou les cérémonies.

Les surfaces et les dimensions de l’espace sont importantes, mais la forme de l’espace et les différents objets présents comptent également. Le son se déplacera et rebondira sur les surfaces dans un espace relativement vide en comparaison à une pièce remplie d’objets divers.

Quelle sonorisation voulez-vous ?

Lorsqu’on pense un espace pour optimiser le son, la première chose qui vient à l’esprit est la technologie. Quel que soit l’environnement (un auditorium, un lieu de culte ou un studio de musique), de nombreux câbles, enceintes et microphones seront utilisés. Tous ces équipements peuvent être associés à un traitement acoustique. À défaut, la réponse en fréquences de votre salle sera inégale.

Toutefois, le but n’est pas forcément de se débarrasser de toutes les réverbérations et réflexions sonores : il s’agit surtout de contrôler le comportement du son pour obtenir une balance audio neutre, et donc un environnement plus agréable. Ceci nécessite un mélange d’absorption et de diffusion du son.

Pour l’absorption, de nombreux matériaux peuvent être utilisés, le plus commun d’entre eux étant la mousse. Ces matériaux absorbent l’énergie sonore aussi bien à hautes qu’à basses fréquences. Les basses sont un exemple de basses fréquences qui peuvent être « piégées » en associant des matériaux solides, mous, fins et épais et même de l’air sous la forme d’espaces entre le mur et le dispositif prévu pour les piéger.

La diffusion se sert de surfaces multiples en bois et plastique ou en polystyrène pour disperser l’énergie sonore afin de contrôler et d’améliorer la qualité à moyennes et hautes fréquences.

Un meilleur son pour la tranquillité de tous

Le bénéfice le plus évident d’une optimisation sonore est de garantir la tranquillité des personnes se trouvant à proximité de cet espace. Si, par exemple, vous décidez de transformer un abri de jardin en salle de répétition, elles vous en remercieront.

Mais il existe bien d’autres raisons de vouloir améliorer l’acoustique selon le lieu donné, y compris garantir l’intimité des occupants, améliorer l’intelligibilité et la qualité des interactions et augmenter les niveaux de concentration et de productivité des individus. Cette amélioration peut également garantir et améliorer la santé et le bien-être des personnes et prévenir la fatigue auditive, qui peut se manifester de multiples façons, notamment par une pression excessive sur les tympans, une douleur sourde au niveau du conduit auditif, voire une perte d’audition.

Chaque espace à ses propres contraintes, en particulier s’il est utilisé pour différentes activités. Un studio de musique personnel ou même professionnel a des normes claires en matière de gestion du son entre la source et le microphone et de réflexion sur les surfaces. Un auditorium doit pouvoir accueillir tout un éventail d’événements, y compris des présentations orales, des musiciens en solo et même des orchestres complets. Une grande variété de public doit également être prise en compte. Aujourd’hui, les lieux de culte doivent pouvoir remplir plusieurs fonctions mais toutes les églises ne sont pas conçues à cet effet. 

Une acoustique adaptée doit permettre à toutes les personnes présentes dans la pièce de bien entendre toutes les paroles et la musique, où qu’elles se trouvent par rapport à l’avant de l’église.

Un restaurant est l’exemple typique d’un espace où l’acoustique est importante et où il faut redoubler d’imagination pour trouver des solutions de diffusion et d’absorption. La plupart des restaurants ne disposent pas de conditions acoustiques optimales en raison des matériaux solides et non poreux avec lesquels ils sont construits et qui n’absorbent pas le bruit. En effet, le bruit généré par les clients, voire par la cuisine, a tendance à être amplifié par la réflexion en provenance du sol, des murs et du plafond. 

Ceci étant dit, un traitement reste possible et peut même avoir un rendu esthétique grâce à des panneaux intégrés, adaptés au plafond et aux murs sous la forme d’un décor. Idéalement, un restaurant devrait être construit en gardant à l’esprit l’acoustique. Entendre le bruit des casseroles et des poêles ne présage pas d’une expérience gastronomique confortable.

D’autres espaces peuvent bénéficier d’un traitement pour améliorer l’expérience des usagers, notamment les salles de classe pour permettre aux élèves de se concentrer et d’apprendre, les spas et les instituts de beauté pour décupler le sentiment de relaxation et les salles d’attente des professionnels de santé et des cabinets de comptabilité, où l’intimité des personnes pourrait être préservée tout en créant un environnement plus apaisant pour les personnes sujettes à l’anxiété.

Tout comme les espaces sont aujourd’hui conçus en prenant en compte l’ergonomie et le confort, le traitement acoustique les optimise du point de vue du son ainsi que de la santé et du bien-être des occupants.

Une salle de concert avec un piano et un équipement audio.

Une salle de concert est l’un des nombreux espaces pouvant bénéficier d’un traitement acoustique.