Les systèmes de sonorisation portables dans un espace immobile

La pandémie mondiale a engendré le besoin d’espaces de réunion alternatifs pour les entreprises. Cette tendance s’est accélérée l’année dernière, tandis que les entreprises ont dû faire face à des ouvertures et fermetures répétées, mais il est désormais de plus en plus utile pour les employés de se réunir pour des événements de groupe, tels que des présentations et des formations, car les entreprises cherchent des moyens flexibles de rétablir des environnements de travail collaboratifs.

Cependant, les lieux de réunion alternatifs tels que les rooftops et les halls d’entrées, choisis pour des raisons de sécurité sanitaire afin de permettre aux participants de garder un espace entre eux ou de laisser l’air circuler librement, doivent souvent être équipés de solutions audio et vidéo temporaires. Les systèmes de sonorisation portables peuvent remplir ces espaces de son, permettant aux présentateurs d’être entendus avec facilité et clarté.

Heureusement, il existe des systèmes audio de qualité, abordables et faciles à utiliser. Ils sont également simples à configurer pour répondre aux besoins spécifiques des espaces de réunion ; par ailleurs, il n’est pas nécessaire d’avoir un diplôme d’ingénieur pour s’en servir, et ils fonctionnent sur batterie, ce qui permet de les utiliser dans d’autres lieux de réunion.

Les pièces du puzzle

Bien qu’elles soient conçues pour être emportées, ces solutions portables possèdent les mêmes composants principaux qu’un système audio fixe : enceintes, amplificateurs et tables de mixage. Elles sont également souvent intégrées dans des unités individuelles et faciles à utiliser. Par exemple, le système portable Line Array L1 Pro de Bose Professional, qui figure régulièrement sur les listes des meilleurs systèmes audio, est doté d’un caisson de basses, qui sert de base de support à la colonne d’enceinte individuelle, et d’une table de mixage audio intégrée à l’ensemble. La table de mixage dispose d’entrées XLR pour les microphones professionnels (la plupart des applications de réunion ne nécessiteront pas plus de deux entrées de microphone, pour le présentateur et l’invité), ainsi que d’une entrée stéréo RCA et d’une entrée stéréo de 1/8 pouce, des formats qui peuvent accueillir la plupart des sources audio externes. Un câble de 3,5 mm vers RCA peut facilement connecter un ordinateur portable ou une tablette au système audio, tandis qu’un adaptateur Lightning vers RCA fait de même pour un appareil mobile compatible.

La plupart des systèmes audio portables sont conçus dans un souci de facilité d’installation, ne nécessitant pas grand-chose d’autre de la part de l’utilisateur que l’interrupteur marche/arrêt et le contrôle du volume, tandis que le DSP intégré évite les artefacts audio tels que la distorsion et le découpage. Cependant, ils ne peuvent éluder les réalités de la physique. L’effet Larsen, le grincement aigu qui se produit lorsque le microphone et l’enceinte interagissent acoustiquement, est le principal ennemi des utilisateurs non professionnels de systèmes audio. Certains fabricants y ont remédié, notamment Bose Professional, avec une technologie qui permet une latitude considérable pour le placement du microphone et de l’enceinte avant que le larsen ne se produise. Cela permet aux présentateurs de se placer directement devant les enceintes de la colonne sans provoquer de larsen, ce qui évite également d’avoir recours à une enceinte de contrôle.

Suivre les 3 P

Le choix d’un système audio portable se résume aux trois P :

Puissance : Quelle est la taille des espaces que vous allez utiliser ? Choisissez en fonction du plus grand espace dans lequel vous travaillerez habituellement. Il est plus facile de baisser le volume dans les petits espaces que d’essayer de pousser un amplificateur à ses limites dans un grand espace. La puissance est mesurée en watts, tandis que le volume est mesuré en décibels (dB). Un système de sonorisation de 60 watts peut délivrer plus de 100 dB. Cela permet de diffuser un discours dans un espace pour 30 ou 40 personnes sans avoir à monter le volume au maximum et risquer une distorsion. (À titre de comparaison, les téléviseurs émettent environ 70 dB.)

Propos : Allez-vous vous concentrer uniquement sur le discours, ou y aura-t-il également de la musique ? Pour ajouter de la musique à une présentation, il faut une plus grande puissance (c’est-à-dire un wattage plus élevé) et, de préférence, un caisson de basse pour une gamme de fréquences plus complète. Cela permet également de mieux utiliser le système de sonorisation pour une musique de fond entre les présentations.

Prix : La prolifération des systèmes de sonorisation de tous types implique qu’il existe plusieurs niveaux de prix, bien que le prix, la qualité et les caractéristiques soient généralement liés. Selon la taille et le type de système (puissance, nombre d’enceintes, caractéristiques telles que le nombre d’entrées et le traitement des effets comme la réverbération), les prix varient entre environ 500 $ pour les systèmes d’entrée de gamme et 4 000 $ pour les systèmes haut de gamme.

Meilleures pratiques en matière de systèmes de sonorisation portables

Comme nous l’avons vu, les systèmes de sonorisation portables modernes automatisent une grande partie de leurs fonctionnalités, mais il existe des pratiques qui permettent d’en améliorer encore les avantages.

Positionnement des enceintes : Une mesure clé est la directivité : la zone dans laquelle le son d’un système de sonorisation est distribué, exprimée en degrés et mesurée horizontalement et verticalement. Les enceintes d’un système audio peuvent avoir des profils de directivité variés, entre 40 et 90  degrés horizontalement. Cependant, une plage de directivité plus étroite, comprise entre 40 et 60  degrés, est souvent préférable pour les discours, afin que le son reste concentré sur le public et pour éviter les réflexions sur les murs latéraux. Cela permet de rendre la parole, qui se situe en grande partie entre 500 Hz et 2 kHz, aussi intelligible que possible, sans avoir à augmenter le volume pour atteindre les auditeurs.

La taille et le type de salle : Les surfaces dures telles que les murs, les sols et les fenêtres en verre peuvent créer des réflexions sonores. Celles-ci peuvent contribuer à la propagation du son, mais peuvent également nuire à l’intelligibilité de la parole. Il est tout aussi important d’éloigner les enceintes de ces surfaces que de les orienter vers les auditeurs. Des surfaces non réfléchissantes ou même absorbantes, telles que des sols recouverts de moquette ou des dalles acoustiques au plafond, par exemple, permettront d’atténuer ces problèmes.

Grâce aux systèmes de sonorisation portables, les réunions de tous types peuvent se dérouler sans accroc dans d’autres espaces, à mesure que l’éventail des lieux de réunion s’élargit.

Une main utilisant un appareil mobile connecté à un système Bose Professional L1 Pro Line Array

Les systèmes de sonorisation portables peuvent remplir un espace de réunion alternatif en dehors du bureau avec une meilleure qualité de son.