Contact Contact Contact Contact

Conseils pour configurer des installations de visioconférence dans l’enseignement hybride

Les salles de classe ont évolué à une vitesse fulgurante pour prendre en charge l’enseignement hybride. Faisant cohabiter présentiel et distanciel, ces nouvelles modalités permettent aux apprenants de suivre les cours en se rendant en classe ou en restant chez eux. Pour mettre en place une salle de classe hybride, il est bien sûr fondamental de disposer d’une installation de visioconférence de haute qualité. Ces quelques conseils vous aideront à instaurer un environnement d’enseignement hybride efficace. Vous découvrirez également comment les formations technologiques peuvent aider toutes les personnes concernées à tirer pleinement profit de cette expérience.

Optimiser les installations de visioconférence pour l’enseignement hybride

Au moment où le virtuel a pris d’assaut le monde de l’éducation, les établissements d’enseignement se sont vus contraints de déployer rapidement des technologies permettant aux apprenants de suivre les cours à distance. Après des débuts souvent chaotiques, les enseignants sont aujourd’hui nombreux à vouloir disposer d’un système de visioconférence qui favorise un enseignement le plus efficace possible. Voici donc quatre considérations à prendre en compte pour optimiser les installations de conférence vidéo dans un modèle hybride :

1. La qualité du son est primordiale pour la réussite d’un cours au format hybride. Bruits de papiers, sacs posés par terre, chaises qui raclent le sol… les salles de classe peuvent être très bruyantes. Ces petites nuisances sonores permanentes, en apparence anodines, peuvent en réalité perturber énormément les étudiants qui suivent le cours à distance. Certaines technologies apportent une réponse à ce problème fréquent. Une solution comme le périphérique Bose Professional Videobar VB1, par exemple, exclut automatiquement le bruit de fond pour faire bénéficier tous les participants d’un audio optimisé.

2. Déterminez les technologies dont les apprenants auront besoin. Lorsqu’un cours est suivi à distance par une partie des apprenants, ces derniers doivent disposer de certains équipements pour pouvoir participer. Ils doivent notamment avoir accès à une caméra vidéo et un microphone, de même qu’à une bande passante suffisante pour visionner une conférence vidéo. Il arrive aussi qu’ils doivent respecter certains critères de compatibilité avec le système de visioconférence choisi par l’établissement. L’environnement dans lequel les apprenants suivent les cours à distance peut par ailleurs présenter des bruits ambiants qui les empêchent d’entendre ce qui est dit et de rester parfaitement concentrés. Dans ce cas, l’utilisation de casques à réduction de bruit permet souvent d’éliminer les distractions.

Des étudiants assis à des tables suivent un cours.

Les salles de classe hybrides doivent être équipées d’une installation de visioconférence efficace.

3. L’apprentissage hybride n'est pas une expérience universelle. Les apprenants en situation de handicap peuvent rencontrer plus de difficultés à accéder à une conférence vidéo standard. De même, les enseignants ayant un handicap peuvent avoir besoin d’aménagements sur leur lieu de travail pour utiliser efficacement les technologies de conférence vidéo indispensables pour assurer un cours. Consultez les étudiants et les enseignants en amont pour déterminer si certaines technologies d’assistance pourraient aider chacun à participer pleinement.

4. Chaque type d’espace peut nécessiter une solution personnalisée. La solution parfaite pour un grand amphithéâtre ne convient pas forcément à une petite salle de classe, et inversement. Dans un grand espace, par exemple, on recourra généralement à une solution de visioconférence entièrement intégrée avec des processeurs de conférence et des terminaux dédiés, des enceintes et des technologies d’annulation d’écho. Dans les petites salles ou les petits espaces de réunion en revanche, une solution de conférence tout-en-un fonctionnera mieux.

Former les enseignants aux technologies de visioconférence

Les responsables informatiques contribueront énormément à la réussite de l’enseignement hybride en formant les enseignants à l’utilisation efficace des systèmes de conférence vidéo dans les salles de classe. EdTech Magazine souligne l’intérêt de proposer des sessions de formation technologique au corps enseignant, idéalement à l’aide de supports adaptés à un environnement hybride, pour que chacun gagne en confiance dans ce domaine. Il en va de même pour les parents ou les personnes s’occupant d’un enfant, qui doivent s’assurer que celui-ci est en mesure de suivre ses cours à distance, d’autant plus s’il a un handicap qui nécessite une technologie d’assistance.

Les établissements disposant de techniciens en audiovisuel doivent former entièrement ce personnel aux technologies de visioconférence pour qu’il puisse apporter une aide utile. L’ajout d’un nouveau matériel ou logiciel peut modifier le déroulement habituel des cours dans un environnement hybride. Par conséquent, assurez-vous de proposer de nouvelles sessions de formation si l’un des aspects du système de visioconférence a changé ou si une nouvelle fonctionnalité a été ajoutée.

Créer un environnement d’enseignement hybride efficace

Au fur et à mesure que l’enseignement hybride se généralise, les établissements vont devoir s’assurer que leur installation de visioconférence est suffisamment flexible et évolutive pour s’adapter au développement de ce modèle. Il sera par ailleurs essentiel de prévoir des formations régulières pour aider les enseignants et les apprenants à maîtriser les outils de l’apprentissage virtuel. En anticipant les besoins sur ces deux aspects et en y apportant des réponses au fil du temps, les établissements d’enseignement mettront toutes les chances de leur côté pour tirer de bons résultats pédagogiques du modèle hybride.